Que choisir en ligne – Politique de confidentialité : Assurance protection juridique 2019


4.4 (96%) 24 votes

En rapport :

protection juridique sur quelle assurance

  1. délai de carence assurance protection juridique pacifica
  2. direct assurance protection juridique auto : assurance protection juridique la poste resiliation

 

Complément d’information :


L’assurance protection juridique donne l’opportunité au particulier (ou en or professionnel) de bénéficier, à tout moment et même en l’absence de tout litige, d’un accompagnement de son assureur pour (quasiment) l’ensembles des problématiques qu’il pourrait rencontrer dans sa vie de exhaustifs jours. En cas de conflit entre l’adhérent et un tiers, l’assureur interviendra là aussi dans l’optique d’aboutir à une résolution à l’amiable, et prendra en charge les frais de procès si l’affaire va plus loin.
Bien entendu, toutes ces garanties ont un coût, prenant la forme d’une cotisation mensuelle (ou annuelle). Combien coûte une fermeté de protection juridique autonome ? En fonction de quoi le coût est-il défini ? Comment dénicher le premier contrat au premier taxe ?

Quel est le tarif moyen d’une foi protection juridique indépendant ?
Même dans l’hypothèse ou elle peut être intégrée, à titre de garantie, dans un contrat support type multirisques habitation ou fermeté auto, la protection juridique peut faire l’objet d’une police à part entière : il s’agit de l’assurance protection juridique autonome.

De nombreux établissements commercialisent ce type de contrats, et l’on constate que les prix sont (relativement) homogènes sur le marché. En revanche, la bonne qualité de la couverture variera super largement d’une police à l’autre. Globalement, une protection juridique d’entrée de gamme vous reviendra à plusieurs euros dans mois.

Chaque établissement est libre de déterminer ses prix, qui dépendront de plusieurs critères, comme les garanties incluses, les seuils et plafonds d’intervention, cas couverts…

La cotisation existera en principe annuelle, cependant elle pourra être mensualisée, ce qui vous coûtera, en or final, en quelque sorte plus cher, du fait des frais de mensualisation. La première formule de la Banque Postale démarre au contraire à 76 euros dans an.

Les contrats de protection juridique haut de gamme (champ d’application plus large et garanties renforcées) pourront dépasser les 200 euros par an.